bah, une fois à Salou ....

Publié le par Nicolas.H



Y a pas a dire !! Les vacances rien de tel pour ce remettre en forme et pour cause !!

Comme je l’ai précisé lors de mon dernier article, je suis parti avec mes potes en Espagne pour 2 semaines. Et ça m’a fait du bien !! Bon il faut reconnaître que ce fût plus un repos intellectuel que physique.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que lorsque l’on par avec une bande de copains déluré vous pouvez être sur que ce n’est pas des nuits de sommeil de 11 heures que vous allez avoir ! Mais plus de 5 ou 6 heures si vous êtes chanceux !

Et ça n’a pas loupé ! Boite de nuit sur boite de nuit, verre de voldka red bull sur voldka red bull !! Impossible d’y échapper !

Alors j’imagine déjà certaine personne dire « eh, oh !! T’es pas obligé de boire non plus !! » bah figurez vous que si !!

J’ai pris la bonne résolution de ne plus boire comme un trou. L’âge, la maturité, et l’expérience sont mes alliés dans ce combat acharné. Mais les provocations incessantes ne pouvaient rester sans réponse !

NON !! il ne sera pas dit que je me serais laissé bafoué verbalement pas des personnes de mon sexe   ou PIRE !! du sexe opposé !

NON ! il ne sera pas dit que je n’ai eu aucun répondant devant la basse provocation mais néanmoins efficace d’une Gilardeau !!

Et tout cela, je l’ai prouvé durant se séjour !

Certain ou certaine diront que je suis devenu une « petite frappe » mais sachez mes ami(e)s que MOI au moins j’estime avoir sauvé les meubles en prouvant que je possède toujours me statut de « clubber » !!

Je sais, je sais, ça sonne bizarre tout ça. On a presque l’impression que j’ai sauvé le monde alors que j’ai juste donné à mon foie quelques années de répis avant la cirrhose.

Mais croyez moi, ce ne fût pas un combat facile, il a fallut ce battre contre les appels de l’alcool, les attaques sourdes mais puissantes des caissons de basses contrôler par ces DJ qui n’avaient qu’une idée en tête, nous faire vénérer leurs derniers mixes à la mode.


 

 Tout le monde était là, les Garraud, les Tiesto, et les Sinclar tous étaient là !

Les soirées mousses, les micros jupes, les décolletés à vous rendre fou sans oublier les boissons énergisantes qui vous emballent le cœur et vous dilatent les pupilles !

Tous étaient là pour nous faire passer de bonnes soirées.

 

Mais je vous rassure nous n’avons pas passé nos deux semaines à boire et à faire la fête, nous avons aussi profiter de la plage, et du plaisir de passé du temps entre ami(e).

D’ailleurs nous avons eu le plaisir d’avoir la participation de deux collègues Québécois qui ont, pour reprendre leurs expressions « tripper bin raide ».

 


Steph mon ancien coloc, qui m’a héberger lors de mon arrivé au Canada et un pote à lui Dan.

Ce fût un plaisir de les avoir avec nous et nous avons passé vraiment de super moment.

S’ils ont étaient content de faire ce trip avec nous, nous avons été encore plus content de les avoirs avec nous.

D’ailleurs, les gars si vous me lisez, sachez que vous avez été plus que bien apprécier par tout le monde. Comme on dit au Québec, vous êtes de « beau monde ».

J’espère avoir le plaisir de vous revoir bientôt !!

Je vais vous laisser regarder l'album photo que vous pourrez trouver sur la gauche du blog vous verrez elles parleront d’elle-même.

Super bonne vacance, ça fait vraiment du bien de ce retrouvé avec ces potes !

 

 



 

Ah, petit anecdote. Après avoir quitté l’Espagne, je suis allé faire un séjour d’une semaine dans le sud de la France.

Je devais prendre mon train à Bézier. Il partait à 6h01 et moi je suis arrivé à 23h40.

J’étais parti pour prendre un hôtel, mais comme je suis tombé en plein dans les férias pas possible de trouver une chambre de libre.

Me voilà donc avec mon sac a dos dans la rue et sans toit pour la nuit.

J’aurai bien dormi à l’arrache dans la gare mais elle n’ouvrait pas avant 5h30 (Grrrr!!) et j’aurai pu dormi sur un coin d’herbe à l’arrache dans la ville si elle n’avait pas été remplie de racaille, soular, skinhead.

J’ai donc fini par aller voir un jeune qui surveillait le parking de la gare et lui demanda si je pouvais passer la nuit avec lui dans son pré-fabriquer. Au début rétissant mais voyant bien que j’étais dans une mauvaise passe, fini pas accepter. Après quelques heures et une fois la confiance installé qu’il m’a proposé de dormir dans sa voiture jusqu'à 4h, heure à la laquelle il finissait son service.

 

Une fois l’heure arrivé, il me réveilla, je lui donna 2O € qui me semblait être la moindre des choses vu la situation dans laquelle il m’avait sortie. Il refusa, et me fit un grand sourire.

Heureusement qu’il y a des personnes comme ça encore a notre époque car franchement je ne sais pas comment j’aurai fait sinon. Ce qui prouve que même si on a tendance à ce refermé sur soit même dans nos villes, par peur de ce faire agresser ou par manque de confiance, il faut parfois aider son prochain lorsque l’on rencontre des personnes qui ont besoin d’aide.

Et ne pas toujours être individualiste.

Par la suite je passé l’heure et demi qu’il me restait à attendre dans la rue, que la gare ouvre.

Entouré de soulards et de racaille qui ce faisaient interpeller pas la police local.

 

La gare s’ouvrit  enfin ! et  je pu prendre mon train enfin « mon train » plutôt « mes trains » car en fait j’en ai pris 5 !! mais ça c’est une autre histoire !

 

Même si c’est drôle à raconter mais encore plus a lire, je peux vous dire que je n’ai pas trippe des masses sur le coup.

 

J’imagine certain ou certaine qui doivent rirent en disant « il a jamais de chance celui-là, il lui arrive que des galères » . Franchement moi, je ne vois pas ça comme ça. Je vois ça comme une expérience.

J’aime vivre des expériences nouvelles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Toutes expérience est bonne à prendre.

Par exemple, avec celle-ci, j’ai ressenti un sentiment de peur et de solitude durant cette nuit.

J’ai pu, l’espace de quelques heures comprendre et ressentir la solitude et la peur que ressente surement certaine personne qui n’ont pas de toit. La peur de faire de mauvaise rencontre, le sentiment de n’avoir personne vers qui ce retourné, le vent froid qui vous empêche de vous sentir à l’aise.

J’ai eu le temps de pensé à pas mal de chose et a en réaliser pas mal aussi.

 

J’aime ce type situation car elles vous font voir les choses différemment, elles vous font grandir. Et puis entre vous et moi, du moment que ma vie ou celle de quelqu’un d’autre n’est pas mise en danger, le reste, je m’en cogne royalement !! Il faut bien comprendre que personne n’est à l’abri d’un gros problème. On se sent en sécurité derrière l’image mentale que nous nous sommes crée. Notre statut professionnel, nos biens, notre cercle d’ami(e) mais dans le fond combien ne savent que vivre à travers cette réalité ? J’en connais plus d’un et plus d’une qui, si on les enlève de leur petit train-train quotidien seraient perdu. Ne pensez pas être à l’abri de tout, la vie peu prendre bien des tournures, il faut savoir faire avec, les accepter et tirer des leçons de ces expériences.

 

Profiter du moment présent et ne soyez pas négligeant avec les personnes qui vous entourent, ne prenez jamais rien comme acquis et remercier la vie d’ être aujourd’hui en bonne santé et bien portant car personne ne peu dire de quoi demain est fait.

 

La vie est belle, profitez en !

Vivez vos envies à 200 % et faites le bien autour de vous, ça vous  reviendra toujours à un moment ou à un autre.

 

Niko

Commenter cet article

livre photo 29/10/2009 18:54


Clair l'espagne c'est super... les photos ont été prises à Ibiza ?


R1 07/09/2008 10:41

Elles sont ou les photos des meufs qui se font frotter en boite ?Des galettes ? Des mecs avec des yeux rouge ?

caroline 03/09/2008 14:36

Les prochaines vacances pour toi  c est en Inde, en matiere d experiences nouvelles, il y a de quoi faire ! Surtout accompagne d 'Erwan ;-) . Contente de te lire a nouveau mais decue q u il n y ait pas de photos de vous a Salou. Bisous des Philippines. Carolina....